Informations utiles:

***

Quelques idées reçues :
Contrairement à une idée reçue, le chat supporte très bien le séjour en pension.
Dans sa thèse vétérinaire réalisée en Suisse, le Dr Micciché montre qu’il ne faut généralement qu’une à deux journées pour qu’un chat s’habitue en pension. Au milieu d’autres chats, dans un environnement respectant ses besoins et avec une présence humaine permanente, les chats déstressent très vite et s’adaptent très bien.

Notre objectif: accueillir votre chat dans les meilleures conditions possibles, pour son bien être et votre tranquillité.

Nos moyens:
Tous deux éleveurs félins passionnés et expérimentés en comportement félin et en santé féline grâce à une activité de plus de dix ans, à une formation continue permanente ( Société Félino-technique Française, Association Française des vétérinaires pour animaux de compagnie, congrès Félino-technique internationaux, etc.…) et à une certification par la DSV et le LOOF, co-fondateurs d’un club félin adhérent au LOOF : Le Selklub, nous mettons à votre service nos compétences et notre passion.

Nos locaux correspondent aux besoins des chats et répondent aux normes d’hygiène, de santé et de sécurité, tels que définis par les comportementalistes, les vétérinaires et les services sanitaires.
Notre concept de garde de chats est un concept éprouvé et plébiscité depuis dix ans par de très nombreux propriétaires de chats, clients de la Chatterie du Vallon (à proximité de Marseille). Nous avons bénéficié des conseils de la propriétaire de cette pension haut de gamme pour la création de notre chatterie, et l’en remercions.

La même thèse vétérinaire montre que le chat est un animal territorial : il défend son territoire. Sur un territoire inconnu, il n’agresse pas les chats inconnus.
A la résidence les chats ne sont pas chez eux, ils n’ont donc pas de territoire à défendre.
C’est pour éviter ce comportement territorial que nous ne prenons aucun objet appartenant à votre environnement, à la résidence.

De plus, « Les chats ne sont pas exclusivement des solitaires. En considérant leur ennui et le stress provoqués par l’isolement, ils ne devraient être qu’exceptionnellement détenus individuellement » ( Dr Micciché, 2003)
C’est pour cette raison que nous constituons de très petites communautés de chats dans chaque chambre, afin de leur éviter stress et ennui.
Pour que votre chat s’entende au mieux avec ses colocataires, nous vous posons un certain nombre de questions lors de la réservation, ce qui nous permet de mieux cerner sa personnalité et donc de l’intégrer au groupe.
« Pour un animal, d’être détenu pour deux jours, deux semaines, deux mois ou deux ans n’a aucune signification ; son bien-être dépend des conditions de sa vie au jour le jour » ( Dr Rochlitz, 1999)



***

Cliquer sur les photos pour agrandir

***

 


Haut de page

 

Copyright: Domaine de Peyrat. Tout droit réservé; Webmaster: Marie-Eve Rousseau.